Post-confinement : la tendance drive-to-store s’impose

C’est un concept qui existait bien avant la crise sanitaire actuelle mais qui a pris une ampleur impressionnante depuis, pour pallier le manque de clients dans les magasins. Selon des études récentes, pour les supermarchés et les laboratoires, le trafic dû au drive-to-store a augmenté radicalement : pour les drives, l’augmentation est estimée à 659 % sur toute la période.

Qu’est-ce que le drive-to-store ?

Le concept du drive-to-store est une stratégie marketing qui vise à replacer le magasin physique traditionnel au centre de l’expérience client. L’idée première est, tout d’abord, de générer le plus de trafic en utilisant au mieux les nouvelles technologies mobiles.

Par exemple, selon une étude récente, la solution drive to store est une stratégie très pertinente : 75 % des clients aiment regarder sur le web et finaliser leurs achats en magasin physique. De plus, 87 % des Français préfèrent se déplacer dans un point de vente pour vérifier la qualité du produit.

Quand le magasin physique et la technologie s’allient

On assiste, depuis maintenant plusieurs années, à une recrudescence des achats et du trafic sur le web. Grâce aux opérations marketing comme le drive-to-store vont permettre aux entreprises de cibler au mieux des clients précis. Par ailleurs, cela donne aussi l’opportunité de proposer une expérience client personnalisée. Les opérations drive-to-store ont plusieurs points positifs :

  • une communication différente dans chaque magasin avec la proposition de promotions spécifiques afin de fidéliser la clientèle
  • un ciblage précis du client pour lui proposer un produit adapté à ses besoins
  • une utilisation complète des données de localisation

Comment mettre en place une stratégie drive-to-store

Grâce aux avancées technologiques, de nombreuses techniques existent afin de mettre en place une stratégie marketing. L’important, c’est que votre campagne soit pertinente et que vous réussissiez à générer du trafic dans vos points de ventes physiques.

  • Le « click and collect » et le « store locator » sont deux mots que nous avons souvent entendus dans les précédents mois. Concrètement, le « click and collect » permet au client d’acheter en ligne et de venir récupérer sa commande en magasin. Pour le « store locator », l’idée réside dans la possibilité du client à savoir quel magasin possède du stock pour le produit qu’il recherche. C’est d’ailleurs une stratégie fortement utilisée par beaucoup de grandes marques actuelles.
  • Les offres spéciales sont certainement le moyen de communication premier dans une stratégie drive-to-store. Les moyens technologiques actuels permettent de cibler précisément une zone géographique afin de distribuer des offres localisées.
  • Les campagnes géolocalisées sont l’exemple le plus courant et le plus utilisé actuellement : cela peut se traduire par des campagnes de mailing ou alors tout simplement par des publicités sur les smartphones lorsque vous entrez dans une zone géographique précise.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.