Journée de la Terre Google

Aujourd’hui, préserver l’environnement et la planète représente un enjeu majeur. En effet, d’après les scientifiques, la situation est alarmante est chacun doit agir afin de limiter son empreinte carbone. C’est pour cette raison que tous les ans, le 22 avril, est célébrée la journée de la Terre afin de rappeler à chaque citoyen l’importance de prendre quelques mesures simples mais efficaces, afin d’adopter un mode de vie plus écologique. Le géant de la recherche en ligne Google participe également à cet événement. On vous en parle.

La journée de la Terre : c’est quoi exactement ?

La journée de la Terre est célébrée dans le monde entier par la société civile. Pour cette occasion, les acteurs majeurs de l’écologie ainsi que les grandes entreprises comme Google incitent chacun d’entre nous à œuvrer pour une réduction des déchets, le recyclage, l’utilisation des dispositifs solaires, pour limiter la consommation d’eau et d’électricité ou tout simplement prendre conscience de l’importance de consommer de façon plus responsable.

C’est donc le bon moment pour en apprendre un peu plus sur les bons gestes du quotidien, permettant de diminuer significativement et par des mesures simples notre empreinte sur la planète. Mais alors, comment Google intervient lors de cette journée de la Terre ? Nous allons le voir tout de suite.

L’action de Google en 2018

Cette année, le moteur de recherche préféré des Français a frappé un grand coup. En plus des habituels Doodles, ces petites animations qui visent à informer sur l’écologie et l’importance de vivre d’une manière plus écolo, Google a mis en avant Jane Goodall, une célèbre primatologue, véritable pointure dans son domaine.

L’objectif de cette scientifique est définitivement de protéger la biodiversité ainsi que la faune et la flore sauvage. Lors d’une interview accordée au moteur de recherche, celle-ci s’est exprimée sur l’importance de la préservation de l’environnement, en s’appuyant sur sa propre histoire personnelle.

À travers son récit de vie, Jane Goodall informe sur l’importance de la sauvegarde des espèces, même celles qui semblent les plus insignifiantes. Pour cela, limiter la production de déchets, faire des économies d’eau et opter pour des modes de transports moins polluants est indispensable. Si cette interview vous intéresse, sachez qu’elle est actuellement disponible sur YouTube.

Nous l’avons dit, en plus de l’intervention de Jane Goodall, Google a également publié des Doodles, de petites animations vidéo. Cette année, en 2018, on y voit entre autres la primatologue avec un chimpanzé, des enfants et des paysages, avec quelques rappels sur les bons gestes à adopter pour préserver la planète.

Rappel de la journée de la Terre 2017

L’année dernière, le moteur de recherche s’est simplement contenté de publier des vidéos Doodles. Celle qui a retenu l’attention des internautes décrivait l’histoire d’un renard rêvant d’une terre polluée et dévastée par le réchauffement climatique. On y voit ensuite l’animal opérant des changements dans sa vie quotidienne, ainsi que sa rencontre avec d’autres espèces.

L’objectif de Google reste le même : sensibiliser le public à l’importance de changer son mode de consommation et sa vision du monde, en entamant quelques petits changements anodins, mais si importants pour notre planète.

Vous aussi, vous souhaitez en savoir un peu plus et apprendre à vivre autrement, pour préserver l’environnement, la biodiversité et la qualité de vie sur Terre ? Voici quelques bons conseils qui pourront certainement vous aider.

Comment devenir plus écolo ?

De notre côté, nous avons réuni certaines astuces qui vous permettront de limiter votre empreinte carbone. Voici quelques pistes de réflexion pour transiter plus aisément vers un mode de vie écologique :

  • Prendre plus souvent les transports en commun : bien évidemment, la voiture représente le mode de transport le plus polluant, avec l’avion. Le bus, le métro ou le train sont des alternatives beaucoup plus écoresponsables.
  • Penser à éteindre les lumières en sortant d’une pièce : cela peut vous sembler anodin et pourtant, vous pourrez faire de belles économies sur votre facture d’électricité mais également préserver l’environnement.
  • Envisager quelques travaux chez soi : la rénovation énergétique donne le droit à certaines aides financières. C’est donc l’occasion de se renseigner, pour faire de votre logement un habitat moins énergivore et plus écologique.
  • Préférer les produits avec moins d’emballage : les barquettes, cartons et autres films en plastique génèrent énormément de déchets. Alors, pourquoi ne pas privilégier plutôt les aliments et autres produits en vrac ? Il vous suffit simplement de vous munir de sacs en tissu, qui vous serviront d’emballages réutilisables.
  • Optez pour des aliments biologiques : l’agriculture biologique préserve les sols et les nappes phréatiques, mais également la biodiversité et les écosystèmes en limitant drastiquement l’utilisation de pesticides. Il va sans dire que les aliments issus de ce type de production sont bien plus sains pour votre santé et celle de vos enfants.
  • Limiter sa consommation de viande : l’élevage représente la source de pollution majeure, loin devant celle occasionnée par les voitures.

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.