iPhone 12 Pro : qu’est-ce que le lidar et à quoi sert-il ?

L’annonce de la sortie du nouvel iPhone et de ses versions pro, n’a pas ému grand monde. Comme chaque année, Apple a été accusé de vendre trop cher des technologies déjà présentes depuis longtemps ailleurs. Pourtant, l’iPhone 12 Pro embarquera un lidar (pour « light detection and ranging »), c’est-à-dire un dispositif qui scanne et mesure l’environnement grâce à la lumière. Alors, à quoi cela va-t-il vraiment servir ?

Une technologie pour améliorer les photos

Le lidar utilise la lumière et son réfléchissement dans l’espace pour mesurer les distances grâce à des capteurs extrêmement sensibles. En embarquant une telle technologie dans son iPhone 12 Pro, Apple espère bien deux choses. D’abord, améliorer la qualité de son déblocage par reconnaissance faciale. Ensuite, améliorer la qualité des photos des propriétaires d’iPhone.

Grâce au calcul précis des distances, la gestion des distances, des ouvertures des capteurs et des mises au point sera plus précise. Cependant, l’iPhone 12 Pro a également été annoncé à 1 159 €. Si cela n’a pas empêché les passionnés de la marque à la pomme de précommander leur iPhone, quitte à se tourner vers des banques en lignes pour financer leur passion, les internautes se sont beaucoup moqués de cette technologie vieille de plus de 60 ans.

Le lidar, une technologie vieille de plus de 60 ans

Effectivement, dans les faits, le lidar a été inventé dans les années 60. Cependant, ces applications sont multiples et beaucoup n’ont été découvertes ou envisagées que très récemment. Ainsi, la police se sert d’un lidar sur les scènes de crimes. Chaque détail est mesuré très précisément par l’appareil qui reçoit la lumière. La scène est ensuite reproduite sur ordinateur au millimètre près.

Plus récemment encore, le lidar a été intégré à tous les modèles de voitures autonomes. C’est grâce à cette technologie que ces véhicules peuvent calculer en permanence les distances avec leur environnement et ainsi réagir immédiatement quand un obstacle se manifeste. Voilà pourquoi les détracteurs d’Apple ont encore accusé la marque d’essayer de faire passer pour révolutionnaire une technologie pourtant déjà très banale.

Des applications théoriques sur smartphones beaucoup plus larges

Cependant, si Apple n’a pas encore dévoilé d’utilisation révolutionnaire du lidar, il est envisageable que le géant de la Silicon Valley ait quelques idées en tête. Le lidar était déjà utilisé sur le Kinect de Microsoft afin de déployer des interfaces vidéoludiques en réalité augmentée et immerger le joueur.

Il est tout à fait possible que l’iPhone 12 Pro prévoie le développement d’applications et de jeux qui utiliseront le lidar de manière plus innovante. Après tout, les applications en réalité augmentée ont de plus en plus de succès.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.